Le Hangar 23 Ecole Maupassant /
Rouen
2014 / Mars CM2 / Carole Ellouzi

A.I.M.E

correspondance1

La classe imaginaire

correspondance2

correspondance3

 

 

mot_enfant Impressions données par les élèves 4 jours après l'intervention de Margot.

Je me suis reposé en m'allongeant.
Je me sentais à l'aise.
Je me suis senti(e) dans mon lit avec l'oreiller placé sous ma tête.
En mettant les rubans, je me suis amusé(e).
Quand je suivais le chemin du scotch jaune sur le tableau, j'avais l'impression d'être dans la rue.
Avec les rubans, je pensais être dans un cirque, sous un chapiteau. Je me suis protégé(e) sous un parapluie quand j'étais sous les rubans.
Avec le coussin, j'ai eu une sensation de légèreté, comme si je flottais dans l'air.
Avec la longue vue, j'ai pensé être un pirate, je voyais la mer.
Comme les rubans tombaient, j'avais l'impression d'être en parachute, et de tomber vers le sol.
J'étais dans une cabane, au fond de la forêt.
J'avais mal à l'œil, en regardant par la longue vue.
J'ai ressenti du calme en m'allongeant, j'avais l'impression d'être seul(e).
Je me suis senti léger avec la longue vue et le chemin au tableau, par contre je me suis senti lourd en mettant les rubans.
Quand j'ai levé les mains et les doigts, je me suis senti(e) fatigué(e).
En mettant les rubans, j'ai ressenti de la fatigue, car on a fait beaucoup de gestes.
J'ai eu l'impression d'être sous une fontaine, comme si l'eau coulait (les rubans qui tombaient donnaient cette sensation).
Le temps a passé vite, j'étais tranquille. En sortant de la classe, on a eu une sensation bizarre, comme si on arrivait dans un autre monde.

MOTS EXPRIMÉS PAR LES ÉLÈVES SUR CE QU'ILS VENAIENT DE VIVRE
Magnifique, drôle, super, sérieux, génial, tranquille, magique, excellent, amusant, extraordinaire, libre, décontracté, fatigué, gros, légère, lourde, épuisée à l’aise, endormie, en chaleur, mou, calme, heureuse.

Certains ont eu mal aux bras, bras légers, dos mou, dos lourd, jambes dures, envie de bouger les mains, mal aux mains, mains légères, bras lourds.

Les gestes étaient naturels.

Lors de cette expérience, environ la moitié de la classe a dit être concentrée sur la voix et l’autre moitié se concentrait sur les actions.

Tout le monde a été surpris par cette séance.

mot_enseignant Mot de la maîtresse Carole Ellouzi

C’est la première fois que je vivais une telle expérience. J’ai partagé un moment particulier avec mes élèves. Je les ai observés attentivement et j’ai pu remarquer une réelle concentration. J’ai eu l’impression qu’ils se sentaient bien car j’ai remarqué que les enfants, lorsqu’ils étaient assis au départ, n’avaient pas les 2 pieds plantés dans le sol, comme si déjà ils étaient à l’aise, ailleurs.
Il régnait pendant toute cette séance, une sérénité dans la classe, un bien-être général.
Pour moi ; ce fut difficile d’écouter mon corps, d’analyser mes sensations et de mettre les rubans. En fait, toute mon attention s’est portée sur l’action.
Pendant une heure, il n’y avait plus de classe, plus d’élèves et de maîtresse mais des enfants et des adultes qui partageaient un moment de tranquillité et de bien-être. Ce fut un véritable échange, partage entre les élèves et moi et cela par l’intermédiaire de regards et de gestes.
J’ai eu la sensation d’être ailleurs, de flotter. En sortant de la classe, j’ai eu une sensation d’atterrir et de me retrouver devant la classe.