Administration Stéphanie Gressin + 33 (0)2 40 35 70 88 contact@individus-en-mouvements.com

Geste
& mondes du soin

Partager les savoirs dans l’accompagnement médical et social

A.I.M.E. propose l’intégration de techniques du corps non thérapeutiques dans le monde médical, médico-social, pour les patients, les usagers, les professionnels qui les accompagnent, pour favoriser une amélioration de la qualité de vie et de soin.

Ateliers de pratiques somatiques, massages, travail autour du toucher, de l’improvisation dansé... Autant d’approches convoquant le ressenti corporel avec la perspective du mouvement agréable retrouvé. L’imaginaire du geste devient alors le moteur de mise en mouvement et d’autonomisation de la personne.

Sous forme de séances de pratiques collectives ou individuelles, de formations courtes introduisant les techniques et approches liées aux savoirs somatiques, ces projets pour le milieu de la santé et de l’accompagnement social peuvent être pensés à destination des usagers d’associations mais aussi des encadrants, bénévoles, patients, résidents..

Ci-dessous sont rassemblés plusieurs exemples de cadres de collaboration entre A.I.M.E. et des équipes ou usagers de stuctures de soin ou d’accompagnement social :
- Introduction aux pratiques somatiques sous forme d’ateliers ou formations courtes dans l’espace de la santé et du social
- Danse & somatiques à Dessine-moi un Mouton : collaboration au long cours avec une association d’accompagnement du secteur médico-social 
- Formation "Temps calme" en centre de loisirs
"Vers un imaginaire du geste" : projet Culture & santé avec l’hôpital Jean-Jaurès à Paris

De 2008 à 2012, A.I.M.E. s’est aussi particulièrement investie dans le champ interassociatif, auprès de structures et personnes concernées par le VIH et d’autres affections longue durée dans le cadre du projet "Qualité de vie, qualité de soins" soutenu par SIDACTION.

Introduction aux pratiques somatiques

"Ateliers-Rencontres" ouverts aux professionnels de la santé, du travail social et/ou de la culture : Comment les pratiques somatiques peuvent-elles entrer dans des domaines aussi variés ? Comment accompagner la venue d’un projet de pratique, d’un projet artistique à partir de ces pratiques ?

Les ateliers-rencontres proposent un exposé rapide des différentes techniques somatiques, accompagné d’exemples de projets menés au sein de A.I.M.E. notamment. Une pratique simple est toujours proposée en introduction afin de partager en priorité une expérience corporelle commune et d’imaginer comment introduire une telle pratique au sein de sa structure.
Quand cette question se pose à un groupe travaillant dans une structure culturelle, il s’agit aussi d’énoncer davantage ce que les techniques somatiques ont ouvert dans la création chorégraphique et le rapport aux spectateurs.

Exemples :
- Rencontre / atelier avec Julie Nioche, chorégraphe et ostéopathe le 7 novembre
2014 
à l’attention des professionels du groupe "Santé Ville" - Communauté de Morlaix

dans le cadre de Résodanse (Au bout du Monde !) 

- Formation courte "Techniques du corps et monde du soin" à l’EPSM d’Armentières du 3 au 5 nov. 2008
Dans le cadre de la résidence de A.I.M.E. au Vivat, scène conventionnée d’Armentières, avec le soutien de SIDACTION, A.I.M.E a proposé un atelier transversal entre pratique corporelle et analyse du geste artistique dans le contexte du soin ouvert aux professionnels soignants : médecins, infirmiers, aide-soignants intervenants ou non à l’EPSM, ainsi qu’aux danseurs, professionnels et volontaires d’associations de patients VIH ou certaines personnes intéressées par une réflexion sur le corps dans les espaces de soin. Julie Nioche, Gabrielle Mallet, Michel Repellin et Isabelle Ginot sont intervenus en proposant trois approches du mouvement ponctuées de temps d’écriture individuelle et des travaux en sous-groupes autour de questions précises. Méthode Feldenkrais, massage, travail autour du toucher, performance et réflexion collective sur divers projets de pratique corporelle en milieu soignant ont constitué le cadre de la formation. Des interventions plus théoriques d’Isabelle Ginot ont permis de préciser les concepts qui, dans le contexte de chaque pratique, se révélaient pertinents pour construire, dans un langage commun, une réflexion sur les approches des "techniques du corps" envisagées dans le monde du soin. 

Danse & somatiques à Dessine-moi un mouton 2012-2014

POUR UNE PERMANENCE DES PRATIQUES SOMATIQUES AU SEIN DE L’ESPACE CORPS

L’Association Dessine-moi un mouton accompagne des familles (parents, enfants) concernées par le VIH ou d’autres maladies chroniques depuis 1990. Elle travaille sur 2 axes principaux : l’accompagnement de la santé et l’accompagnement psychologiques des malades. Connaissant l’activité et l’expertise de A.I.M.E. depuis son projet développé en 2008/2011 avec le soutien de SIDACTION, l’association a souhaité s’engager sur le terrain du corps et a mené avec A.I.M.E. une réflexion sur les modalités de mise en place d’un « espace corps » en son sein. C’est sur cette base que A.I.M.E. a engagé un échange avec l’équipe de DMUM dès septembre 2012 pour la mise en place d’ateliers avec l’équipe de DMUM afin de définir ce que serait l’espace des pratiques somatiques dans l’ « Espace du corps »

Ainsi, en avril 2013, tout un programme de permanences de pratiques individuelles (séances individuelles de 1h sur rendez-vous) et collectives (certains jours de permanences et 2 samedis par mois) était mis en place jusqu’à juillet 2014 afin de favoriser l’inscription des 2 pratiques choisies (Feldenkraïs ® et B.M.C. ) de manière régulière et pérenne pour les usagers.

2 pratiques ont été dès lors proposées de manière permanente aux usagers et organisées de façon concertée entre les praticiennes de A.I.M.E. et l’équipe d’accompagnement de DMUM (infirmières, psychologue, animateurs, ..) :
- La pratique Feldenkraïs ® avec Nathalie Hervé 
en séances adaptées aux jeunes et aux adultes.
La Méthode Feldenkrais permet, par la prise de conscience et par le mouvement, d’affiner la perception de soi-même et de développer de meilleures coordinations. Les participants sont guidés verbalement en cours collectif et par le toucher du praticien en séance individuelle, à travers des séries de mouvements qui invitent à l’exploration et à ressentir leur façon de faire. La méthode est accessible à tous, quels que soient son âge et sa condition physique. 
- La pratique B.M.C. (Body-Mind Centering) avec Emeline Seyer en séances adaptées aux bébés de de 1 an avec leurs parents, et aux adultes.
(Re)découvrir son corps, dans sa structure anatomique (os, muscles, autres tissus), dans ses sensations et ses possibilités de mouvement. Apprendre à prendre soin de soi et à moduler son tonus. (Re)découvrir le plaisir du geste, dansé ou non. Les séances parents bébés aideront les parents à comprendre l’organisation du mouvement du tout petit, et accompagneront le bébé dans son développement moteur. 

Ces pratiques sont aujourd’hui prises en charge directement par Dessine-moi un mouton, sans l’intermédiaire de A.I.M.E., donc intégrées totalement à la structure.

Projet réalisé en partenariat entre Dessine-moi-un-mouton & A.I.M.E. Dessine-moi-un-mouton a reçu le soutien pour cette action de SIDACTION et de la fondation P.S.A. 
A.I.M.E. a reçu le soutien pour cette action de la Région Île-de-France.

logo DMUM      LOGO AIME      LOGO SIDACTION      LOGO IDF

Formation "Temps calmes"

Outils de pratiques corporelles au service des animateurs en charge des temps calmes des enfants en centre de loisirs.

Une proposition imaginée par Miléna GILABERT, danseuse, praticienne et pédagogue pour le service Enfance de la Ville de Blanc-mesnil dans le cadre de la résidence artistique de A.I.M.E. au Forum de Blanc-Mesnil en 2013.

Des ateliers ont été menés entre mars et mai 2013 dans différents centres de loisirs de Blanc-Mesnil, associant temps de formation des professionnels et mise en pratique avec des groupes d’enfants.
La formation s’adressait aux directeurs des centres de loisirs et à 1 animateur par structure (30 personnes concernées au total).

Elle propose des outils de pratiques corporelles pour alimenter autrement le « temps calme », moment de la journée remplaçant la sieste des plus jeunes enfants.
Des jeux calmes sont issus d’outils de la danse contemporaine et des méthodes d’éducation somatique. Permettant d’affiner la perception des sensations, ils se basent sur l’écoute corporelle et travaillent de manière profonde et dynamique sur les relations entre conscience corporelle et créativité de l’enfant.

Un projet cofinancé par le Forum de Blanc Mesnil et le service enfance de la Ville de Blanc-Mesnil

Vers un imaginaire du geste 2011-2014

PROJET CULTURE & SANTÉ AVEC L’HÔPITAL JEAN JAURÈS À PARIS

De fin 2011 à début 2014
, l’hôpital Jean Jaurès, en collaboration avec A.I.M.E. et Nathalie Hervé, danseuse et praticienne Feldenkrais, a proposé à ses patients des services Virologie et Hématologie de participer chaque semaine à un  « Atelier de bien-être corporel par le mouvement » (méthode Feldenkrais®).

Chaque séance collective d’une durée d’une heure était organisée autour d’un thème de mouvement général (torsion, flexion, extension) ou quotidien (marcher, se lever et s’asseoir, atteindre un objet, etc.). 
"Les séances se passent souvent allongé sur le sol, mais parfois aussi assis ou debout. Le praticien guide les participants par des indications verbales, sans jamais montrer le mouvement. Les mouvements proposés sont simples, n’exigent ni force ni souplesse particulière mais ils sont inhabituels, et font appel à une attention également inhabituelle à nous-mêmes : comment je bouge, quelles parties de moi-même participent à ce mouvement, quelles seraient d’autres façons possibles de répondre à l’indication. Toujours simple et doux, ludique et très relié à la vie quotidienne, ce travail conduit progressivement à améliorer l’ensemble de nos habitudes de mouvement afin de les rendre plus agréables, plus confortables et faciles."

Nathalie HERVE, praticienne certifiée Feldenkrais® ayant validé le Diplôme d’Université « Technique du corps et monde du soin » - Université Paris 8 en juillet 2012, collabore avec A.I.M.E. depuis 2011 en intervenant dans différentes structures associatives et médico-sociales.

Le projet a été cofinancé par la DRAC et l’ARS d’Ile-de-France dans le cadre du programme régional «Culture & Santé», et avec l’Aide de la Région Ile-de-France dans le cadre de l’aide à la permanence artistique et culturelle dont bénéficiait A.I.M.E.

logo culture et santé        Logo ARS       Logo IDF   

© Laure Delamotte-Legrand