Administration Stéphanie Gressin + 33 (0)2 40 35 70 88 contact@individus-en-mouvements.com

Rituel pour une géographie du sensible

Installa(c)tion, performance chorégraphique
Conception Julie Nioche, Filiz Sizanli & Mustapha Kaplan

CREATION 1er JUIN 2018 - TPE de Bezons / Centre d’art La Graineterie à Houilles

Conception et interprétation Julie Nioche, Filiz Sizanli et Mustafa Kaplan
Création musicale Alexandre Meyer
Régie Générale Max Potiron

 . / . En savoir plus sur l’équipe ici

 

 

Dans notre contexte géopolitique, quels peuvent être les nouveaux rituels pour rencontrer
l’inconnu, pour se rassembler autour de valeurs puissantes et valables au-delà les frontières ?

Rituel pour une géographie du sensible est une invitation faite au public de traverser en douceur
la construction de leurs propres frontières. Ce sont les frontières imaginaires, psychiques,
sensibles, physiques qui seront à l’oeuvre dans ces rencontres en petits groupes.

Notre corps devient notre pays.

Quelle politique intercorporelle sommes-nous alors en train de construire ?

Rituel pour une géographie du sensible est une série de 3 installations chorégraphiques proposant
d’observer la façon dont chacun incarne son corps et se met en relation avec l’autre. Par le mouvement dansé et la parole, les danseurs accompagneront le public dans leur expérimentation de ces « objets chorégraphiques », ces « espèces de » pratiques chorégraphiques, d’actions simples ou encore de jeux d’enfants...

Entre installation, performance et implication du public, ces rituels posent principalement l’enjeu de la rencontre à travers l’espace, le temps et les mouvements.

Ce projet propose aux spectateurs de regarder la danse, d’expérimenter un certain état d’écoute,
d’être co-constructeur du rituel dans lequel chaque présence a son influence.

Ces rituels sont des rituels de « rencontre de soi et de l’autre ». Ils sont l’occasion de se mettre
dans un certain état d’écoute et de mise en lien avec l’autre, pour expérimenter la fluctuation
des territoires personnels et collectifs.

Le désir de par tager des rituels de rencontre a pour origine ce que Filiz Sizanli et Mustafa
Kaplan ont vécu lors des rassemblements au parc Gezi sur la place Taksim d’Istanbul en 2013.

Dans ce moment de violence et de répression remettant en question la vie, des hommes et
des femmes ont créé des espaces de rencontres et de rassemblements pour résister et faire
perdurer des échanges humains. Des propositions de rassemblements et de partages ont été
organisées par des artistes et des citoyens afin de créer une collectivité humaine basée sur la
tolérance et l’échange.

La question principale était alors : quels sont les moyens d’être ensemble sans aucune pression et sans mettre en avant nos egos ?

 

PARTENAIRES

Production A.I.M.E. - Association d’Individus en Mouvements Engagés - Nantes, en association avec TALDANS - Istanbul.

Coproduction
Théâtre Paul Eluard - TPE, scène conventionnée de Bezons
Le Grand R, scène nationale La Roche-sur-Yon
Atelier de Paris CDCN
l’Onyx - La Carrière à Saint-Herblain

Avec l’aide à la création de la Région Pays de la Loire

Tournées

Création 1er juin 2018 - TPE de Bezons / Centre d’art la Graineterie - Houilles
Festival June Events 2018 - Atelier de Paris CDCN
Migrations / National Teater Wales (GB)
Le Grand R, scène nationale La Roche-sur-Yon
l’Onyx - La Carrière, Saint-Herblain

Black Border © Olga Alexopoulou